Swissleaks : HSBC retire ses publicités des journaux hostiles

Partager l'article
Vous lisez:
Swissleaks : HSBC retire ses publicités des journaux hostiles
La HSBC supprime les publicité des supports qui lui sont hostiles.
La HSBC supprime les publicité des supports qui lui sont hostiles.
Swissleaks. La banque refuse d'acheter des pages de publicité dans des publications qui lui sont hostiles.

Pas question d'enrichir les journaux hostiles à HSBC. Le directeur général de la banque, dans la tourmente depuis l'affaire Swissleaks, a confirmé que ses services retiraient les publicités des médias qui se livraient à une "couverture hostile" des récents événements dans lesquels la banque est impliquée. "Nous avons recours à la publicité pour vendre plus de produits bancaires. Et ça ne fait aucun sens de placer une publicité à côté d'une couverture journalistique hostile", a-t-il déclaré lors de la présentation des résultats annuels du groupe selon l'AFP.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...

Récemment, un reporter politique du "Telegraph" a démissionné pour dénoncer l'influence de HSBC sur la ligne éditoriale de son journal. A en croire le journaliste, entré dans le journal conservateur britannique cinq ans auparavant, les dirigeants du "Telegraph" auraient ainsi sciemment sous-traité le scandale "Swissleaks" afin de preserver leurs contrats publicitaires avec la banque.

Contrats publicitaires suspendus

"Si vous lisez pages 4 et 5 que HSBC est une mauvaise entreprise, c'est peu probable que vous allez vous dire une page plus loin 'et si j'allais prendre un crédit immobilier chez eux'. C'est du bon sens, c'est le business qui veut ça", confirme de son côté Stuart Gulliver de HSBC. Cette stratégie a-t-elle encouragé certains journaux comme le "Telegraph" à sous-traiter le scandale de l'évasion fiscale ?

Oui à en croire le journaliste Peter Oborne, qui réclame une enquête indépendante à propos de l'éventuelle influence de HSBC sur la ligne éditoriale du "Telegraph" ces dernières années. D'après l'éditorialiste, cette influence remonterait en effet à 2013 ! Une année où HSBC avait suspendu sa publicité après la publication dans ses colonnes d'une enquête sur des comptes offshore à Jersey.

l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Programme TV
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
Vidéos Puremedias