Swissleaks : HSBC retire ses publicités des journaux hostiles

Partager l'article
Vous lisez:
Swissleaks : HSBC retire ses publicités des journaux hostiles
Par Julien Bellver Rédacteur en chef

Co-rédacteur en chef de puremedias.com, Julien Bellver est diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ). Passionné par les nouvelles technologies et les médias, il a collaboré à plusieurs émissions...

La HSBC supprime les publicité des supports qui lui sont hostiles.
La HSBC supprime les publicité des supports qui lui sont hostiles.
Swissleaks. La banque refuse d'acheter des pages de publicité dans des publications qui lui sont hostiles.

Pas question d'enrichir les journaux hostiles à HSBC. Le directeur général de la banque, dans la tourmente depuis l'affaire Swissleaks, a confirmé que ses services retiraient les publicités des médias qui se livraient à une "couverture hostile" des récents événements dans lesquels la banque est impliquée. "Nous avons recours à la publicité pour vendre plus de produits bancaires. Et ça ne fait aucun sens de placer une publicité à côté d'une couverture journalistique hostile", a-t-il déclaré lors de la présentation des résultats annuels du groupe selon l'AFP.

À lire aussi
"Les Nouvelles Calédoniennes" : L'édition papier du seul journal du territoire va disparaître en 2023
Presse
"Les Nouvelles Calédoniennes" : L'édition papier du seul journal du territoire va...
"L'Equipe" et "Le Figaro" s'attaquent à Apple
Presse
"L'Equipe" et "Le Figaro" s'attaquent à Apple
Institut de sondages : Le groupe Les Echos - Le Parisien veut s'offrir OpinionWay
Presse
Institut de sondages : Le groupe Les Echos - Le Parisien veut s'offrir OpinionWay
"Un imposteur" : La famille de Charlotte Valandrey dézingue Yann Moix après son hommage
Presse
"Un imposteur" : La famille de Charlotte Valandrey dézingue Yann Moix après son...

Récemment, un reporter politique du "Telegraph" a démissionné pour dénoncer l'influence de HSBC sur la ligne éditoriale de son journal. A en croire le journaliste, entré dans le journal conservateur britannique cinq ans auparavant, les dirigeants du "Telegraph" auraient ainsi sciemment sous-traité le scandale "Swissleaks" afin de preserver leurs contrats publicitaires avec la banque.

Contrats publicitaires suspendus

"Si vous lisez pages 4 et 5 que HSBC est une mauvaise entreprise, c'est peu probable que vous allez vous dire une page plus loin 'et si j'allais prendre un crédit immobilier chez eux'. C'est du bon sens, c'est le business qui veut ça", confirme de son côté Stuart Gulliver de HSBC. Cette stratégie a-t-elle encouragé certains journaux comme le "Telegraph" à sous-traiter le scandale de l'évasion fiscale ?

Oui à en croire le journaliste Peter Oborne, qui réclame une enquête indépendante à propos de l'éventuelle influence de HSBC sur la ligne éditoriale du "Telegraph" ces dernières années. D'après l'éditorialiste, cette influence remonterait en effet à 2013 ! Une année où HSBC avait suspendu sa publicité après la publication dans ses colonnes d'une enquête sur des comptes offshore à Jersey.

l'info en continu
"La grande librairie" : Augustin Trapenard met ses pas dans ceux de François Busnel le mercredi 7 septembre sur France 5
Programme TV
"La grande librairie" : Augustin Trapenard met ses pas dans ceux de François...
"Les traîtres" : L'émission événement présentée par Eric Antoine arrive ce soir sur M6
Programme TV
"Les traîtres" : L'émission événement présentée par Eric Antoine arrive ce soir...
"Interdire le rayon alcool aux bénéficiaires de l'ARS" : RTL réagit après les propos polémiques d'un auditeur
Radio
"Interdire le rayon alcool aux bénéficiaires de l'ARS" : RTL réagit après les...
"Les cinquante" : La nouvelle télé-réalité de W9 débarque en access le lundi 5 septembre
Programme TV
"Les cinquante" : La nouvelle télé-réalité de W9 débarque en access le lundi 5...
Rachel Khan rejoint Radio Classique
Exclusivité
Rachel Khan rejoint Radio Classique
Ce soir à la télé : Le seul téléfilm de l'histoire en compétition officielle au Festival de Cannes
Programme TV
Ce soir à la télé : Le seul téléfilm de l'histoire en compétition officielle au...