Les 10 flops TV de l'année 2020

Partager l'article
Vous lisez:
Les 10 flops TV de l'année 2020
"Manifest" sur TF1 © Dailymotion
Cette année a une nouvelle fois été marquée par des échecs d'audience chez toutes les chaînes.

L'année touche à sa fin et l'heure des comptes à sonné pour les chaînes de télé ! Qui sont les bonnets d'âne ? Quels sont les programmes qui ont été boudés par les téléspectateurs et ont déçu leur diffuseur ? Après le Top 10 TV en 2020, puremedias.com vous propose de passer en revue 10 flops TV particulièrement marquants de 2020. La liste n'est évidemment pas exhaustive.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur la diffusion
Séries
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur...
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et Camille Combal de plagiat
TV
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et...

"Manifest" sur TF1

On commencera par le chemin de croix qu'a constitué la diffusion de la saison 2 de "Manifest" sur TF1 à l'automne dernier. Un naufrage inattendu tant la saison 1 avait brillé par ses excellentes performances : 6,81 millions de curieux, soit 27,5% du public et 44,4% des femmes responsables des achats âgées de moins de cinquante ans (FRDA-50) en moyenne selon Médiamétrie, en audience consolidée.

Cela n'a pas empêché la série américaine portée par Melissa Roxburgh, Josh Dallas et Athena Karkanis, de boire la tasse dès le lancement de sa deuxième saison, avec seulement 2,56 millions de téléspectateurs en moyenne au rendez-vous (10,4% 4+ / 18,2% FRDA-50), en audience veille, poussant immédiatement TF1 à déstocker par trois les épisodes restant. Cela n'empêchera pas la Une de passer sous la barre symbolique des 10% de part d'audience 4+ en prime time avec une soirée suivie par seulement 2,34 millions de fans (9,8% 4+ / 17,7% FRDA-50) le 25 novembre.

"This Is Us" sur M6
"This Is Us" sur M6 © FOX

"This Is Us" sur M6

Même peine pour M6 avec "This Is Us". En juin dernier, la chaîne avait décidé de diffuser à la suite de la saison 2, la saison 3 de la série américaine emmenée par Mandy Moore et Milo Ventimiglia. Plombant la case du jeudi soir et passant même parfois sous la barre symbolique du million de téléspectateurs, la série a fini en juillet devant 1,23 million de fidèles en moyenne (6,3% 4+ / 15,1% FRDA-50).

"Boyard Land" sur France 2
"Boyard Land" sur France 2 © Philippe LE ROUX - ALP - FTV

"Boyard Land" sur France 2

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Après une première saison décevante, "Boyard Land", le programme dérivé de "Fort Boyard", était proposé pour une deuxième édition à partir de novembre 2020. Toujours produite par ALP et animée par Olivier Minne, cette déclinaison originale et hivernale du jeu d'été n'a pas fait le plein, loin de là. Pour son lancement, la saison 2 a ainsi intéressé seulement 1,36 million de personnes, soit 6,1% du public, le samedi 07 novembre. Malgré des ajustements dans la mécanique du jeu, jamais ce dernier n'avais signé un score si faible sur l'ensemble des indicateurs. Conséquence, France 2 a décidé de déprogrammer "Boyard Land" pour déstocker les cinq numéros restants en décembre dans la case de l'access prime time. Sans plus de succès.

"5 hommes à la maison" sur M6
"5 hommes à la maison" sur M6 © M6

"5 hommes à la maison" sur M6

Un petit tour et puis s'en va. Lancé fin juillet en access, le programme de dating "5 à la maison" n'aura jamais trouvé son public sur M6. Produite par Fremantle France, cette émission proposait à une célibataire de recevoir chez elle cinq hommes dans le but de trouver l'amour. Jour après jour, la jeune femme éliminait ses prétendants pour ne plus rester qu'avec un seul à l'issue de l'émission du vendredi. Le 27 juillet, "5 hommes à la maison" avait enregistré un faible démarrage, ne réunissant que 947.000 curieux, soit 7,2% du public de quatre ans et plus et 12,3% des FRDA-50, selon Médiamétrie.

Les audiences ont ensuite faibli jour après jour, ne séduisant en moyenne que 824.000 fans la première semaine, soit 6,7% du public et 12,7% des ménagères de moins de cinquante ans. La chute s'est accélérée en deuxième semaine, tombant même à 553.000 fidèles mercredi (4,5% 4+ / 7,7% FRDA-50), un niveau jamais vu en access sur M6 depuis plus de 12 ans. De quoi convaincre M6 de déprogrammer le programme à partir du 21 août, et de le remplacer par "Chasseurs d'appart'".

Hugo Clément
Hugo Clément © Romain Rigal

"Sur le front" sur France 2

Mettre les problématiques environnementales sur le devant de la scène. Telle était l'ambition de "Sur le front", un magazine proposé en prime time sur France 2 par Hugo Clément, transfuge du site Kombini, à partir de la fin de l'année 2019. Après un premier numéro faible, à 1,61 million de téléspectateurs (7,9% 4+ / 6,1% FRDA-50), proposé le 26 novembre 2019, "Sur le front" a retenté sa chance à deux reprises en 2020. Le 17 mars tout d'abord, le magazine produit par Winter Productions a attiré 2,26 millions de téléspectateurs (8,5% 4+ / 6,7% des FRDA-50), en audience veille, avec un numéro sur les glaciers. Un deuxième numéro, proposé le 30 juin, et dédié aux animaux menacés, a pour sa part intéressé 1,72 million de curieux, soit 7,8% du public et 4,8% des FRDA-50. Conséquence, "Sur le front" sera désormais proposé sur France 5.

"Fifty/fifty", le spectacle de Franck Dubosc diffusé hier sur TF1
"Fifty/fifty", le spectacle de Franck Dubosc diffusé hier sur TF1 © DR

"Fifty, Fifty" sur TF1

Une performance historiquement basse. Dans le contexte d'une crise sanitaire et économique, les chaînes privées ont été obligées de faire de drastiques économiques, notamment sur leur grille de programmes, via des rediffusions. Si certaines ont très bien fonctionné, à l'image de la saga "Harry Potter" sur TF1, d'autres ont en revanche été de véritables bides. C'est ce qu'il s'est passé le samedi 8 août dernier lorsque TF1 a décidé de programmer en prime time le spectacle de Franck Dubosc "Fifty / fifty", enregistré en janvier dernier depuis la salle Pleyel à Paris, et déjà diffusé en direct sur TMC. Sur TF1, l''humoriste n'a ainsi fait rire que 1,07 million de Français, soit 6,8% du public. La part de marché sur la cible commerciale des femmes responsables des achats de moins de 50 ans a été de seulement 9,7%. Il s'agissait tout simplement du plus faible score de l'histoire de TF1 en prime time.

Cet accident industriel à heure de grande écoute avait logiquement entraîné par le fond l'audience de la chaîne pour toute la journée en question. Malgré les bonnes performances de ses tranches d'information, TF1 avait ainsi terminé le samedi 08 août 2020 à seulement 14,8% de PDA. Il s'agissait là de sa deuxième pire journée historique après un 13,1% de PDA réalisé le 10 juillet 2016. Maigre consolation, la Une parvenait cependant à conserver le leadership, talonnée par France 2 à 14,7%.

"Jouons à la maison" sur France 3
"Jouons à la maison" sur France 3 © Nathalie GUYON/ FTV

"Jouons à la maison" sur France 3

Du provisoire qui dure. Créé en avril dernier à l'occasion du confinement, "Jouons à la maison", le jeu confiné animé par Alex Goude sur France 3, s'est installé dans la grille de France 3 en 2020. Ayant eu une programmation très changeante, "Jouons à la maison" est depuis la mi-août proposé chaque samedi aux alentours de 20h sur France 3. Le programme produit par Warner Bros. International Television Production France et France TV Studio affiche depuis lors une moyenne faible, même pour cette case difficile, avec seulement 720.000 téléspectateurs au rendez-vous chaque samedi, soit un tout petit 3,3% de l'ensemble du public. Pour rappel, France 3 affiche une moyenne globale de 9,3% en novembre.

Anne Parillaud dans "H24"
Anne Parillaud dans "H24" © GILLES GUSTINE / FEDERATION / TF1

"H24" sur TF1

La série médicale n'est pas forcément la recette miracle. TF1 l'a appris à ses dépens cette saison en programmant "H24". Adaptée du format finlandais à succès "Nurses", la fiction mettait en scène quatre comédiennes se partageant les rôles principaux : Anne Parillaud ("Nikita"), Frédérique Bel ("La Mante"), Barbara Cabrita ("RIS : Police Scientifique") et Florence Coste ("Le secret d'Elise"). Comme toute bonne série médicale qui se respecte, "H24" proposait de les suivre dans leur sphère professionnelle autant que privée.

Après un démarrage timide (3,65 millions de téléspectateurs / 16,0% 4+ / 17,1% FRDA-50), le plus faible pour une série sur TF1 depuis "Interventions" en 2014, "H24" avait rapidement plongé. Le 11 février, ils n'étaient ainsi plus que 2,59 millions de patients en moyenne (12,4% 4+ / 15,2% FRDA-50). Le final une semaine plus tard n'avait pas sauvé les meubles avec 2,59 millions d'habitués en moyenne (12,5% 4+ / 14,1% FRDA-50). De quoi ne sans doute jamais revoir "H24".

"Pièces à convictions" sur France 3
"Pièces à convictions" sur France 3 © France 3

"Pièces à conviction" sur France 3

2020 aura été fatale à "Pièces à conviction". Balloté depuis de nombreuses années, le magazine d'investigation de France 3 a pourtant fêté ses 20 ans en octobre. Pas suffisant pour le sauver au vu des audiences catastrophiques qu'il a enregistrées cette année. Le dernier numéro diffusé le 18 novembre en prime time, n'a ainsi pu compter que sur 642.000 téléspectateurs, soit 3,1% du public (1,6% FRDA-50), avec un dossier consacré à la gestion de la crise sanitaire dans les EHPAD. Le précédent prime diffusé le 25 mars avait pour sa part franchi la barre du million avec 1,11 million de personnes (4,4% du public) en moyenne, toujours très faible. "Pièces à convictions" s'arrêtera ainsi au début de 2021. France 3 promet cependant qu'un nouveau magazine dédié à l'investigation verra le jour prochainement sur la chaîne, "diffusé a minima au même rythme que 'Pièces à conviction', différent dans la forme et dans le fond, mais toujours consacré à l'enquête".

Malgré la forte actualité, 2020 aura été une année difficile pour beaucoup des magazines d'information de France télévisions. Le jeudi soir, "Envoyé spécial" a ainsi souvent été à la peine, tandis que "Vous avez la parole" a enregistré plusieurs scores faibles cette année, à l'image du 26 novembre dernier. L'émission de Léa Salamé et Thomas Sotto avaient alors réuni 1,14 million de Français (5,7% 4+/ 3,7% FRDA-50). Le 15 octobre avec une édition présentée depuis Marseille, "Vous avez la parole" avait réuni 1,44 million de Français (7,6% 4+).

"Les copains d'abord" sur M6
"Les copains d'abord" sur M6 © Cecile ROGUE/M6

"Les copains d'abord" sur M6

"Les copains d'abord" et surtout bien seuls. Cet été, la série française emmenée par Olivia Côte, Julien Boisselier, Judith Siboni, Amaury de Crayencour, Benjamin Bellecour et Cédric Moreau a bu la tasse du côté des audiences.

Lancée fin juillet, "Les copains d'abord" n'a ainsi jamais trouvé son public. Les deux premiers épisodes n'ont réuni que 1,25 million de curieux, soit 7,2% du public de quatre ans et plus et 10,1% des femmes responsables des achats de moins de cinquante ans, selon Médiamétrie. Une semaine plus tard, les deux épisodes suivants ne séduisaient déjà plus que 1,00 million de Français, représentant 5,9% du public et 10,6% des ménagères de moins de cinquante ans, passant même sous la barre du million pour le deuxième épisode. Sur chacune des soirées, M6 était ainsi battue par TF1, France 3, France 5 et France 2. La chaîne avait logiquement décidé de déprogrammer "Les copains d'abord".

Sur le même thème
l'info en continu
"Hollyoaks : L'amour mode d'emploi" : Un nouveau soap quotidien pour TF1 Séries Films dès le 8 février
Programme TV
"Hollyoaks : L'amour mode d'emploi" : Un nouveau soap quotidien pour TF1 Séries...
Football américain : 9 heures de direct sur la chaîne L'Equipe le 24 janvier
Sport
Football américain : 9 heures de direct sur la chaîne L'Equipe le 24 janvier
"Snowpiercer" renouvelé pour une saison 3
Séries
"Snowpiercer" renouvelé pour une saison 3
"Escape" : Une fiction française inédite avec Lannick Gautry et Barbara Cabrita le 9 février sur W9
Programme TV
"Escape" : Une fiction française inédite avec Lannick Gautry et Barbara Cabrita le...
Le dessinateur Xavier Gorce cesse de travailler pour "Le Monde"
Presse
Le dessinateur Xavier Gorce cesse de travailler pour "Le Monde"
2020, année historique pour Netflix
SVOD
2020, année historique pour Netflix
Vidéos Puremedias