Netflix a regagné des abonnés au 3e trimestre mais reste prudent pour l'avenir

Partager l'article
Vous lisez:
Netflix a regagné des abonnés au 3e trimestre mais reste prudent pour l'avenir
Le siège de Netflix à Los Gatos
Le siège de Netflix à Los Gatos © Netflix
Si le nombre d'abonnés à la plateforme repart à la hausse, il s'avère moins important que prévu.

Une éclaircie, mais des nuages à l'horizon. Netflix a publié mercredi ses résultats pour le troisième trimestre. Après avoir essuyé un revers le trimestre précédent avec la perte de 130.000 abonnés aux Etats-Unis, une première depuis 2011, le service de vidéo à la demande américain a vu son nombre d'abonnés repartir à la hausse, avec 520.000 nouveaux clients au cours des trois derniers mois écoulés. Un résultat encourageant, qui reste cependant en-deçà des prévisions de la plateforme, qui tablait sur 800.000 nouvelles recrues supplémentaires.

À lire aussi
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El Rhazoui dans "L'heure des pros" sur CNews
TV
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El...
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et agace Léa Salamé
Radio
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...

Le trimestre écoulé a vu la mise en ligne des nouvelles saisons de séries phare telles que "Stranger Things", qui a réalisé un démarrage record ou de "La Casa de Papel", qui a elle aussi connu un démarrage historique. Netflix estime toutefois que la hausse de ses prix justifie en partie une hausse de son parc d'abonnés moins importante que prévue. La perte annoncée de marques fortes telles que "Friends" ou "The Office" a pu également avoir un effet psychologique sur les consommateurs.

Plus de 158 millions d'abonnés à travers le monde

Sur un an, la croissance du géant américain marque également le pas : en comparant les neuf premiers mois de l'année 2019 à ceux de 2018, Netflix a convaincu 2,1 millions d'abonnés en plus contre 4,1 millions sur la même période un an auparavant. A l'orée de ces nouveaux chiffres, Netflix compte désormais 60 millions d'abonnés outre-Atlantique.

Au niveau mondial, 6,8 millions de personnes supplémentaires ont rejoint les rangs du service basé en Californie, pour un total s'élevant à 158,3 millions de clients dans les 190 pays où le service est présent. De janvier à septembre 2019, son chiffre d'affaires s'est élevé à 14,7 milliards de dollars (+26% sur un an) pour un résultat net en progression de 19%, qui s'établit à 1,28 milliard de dollars sur la même période.

En France, Netflix a signé à la rentrée un partenariat inédit avec Canal+ pour un abonnement couplé disponible depuis mardi dernier aux abonnés à la chaîne cryptée. Une offre commerciale qui permettra à l'Américain d'ajouter les abonnés au pack Ciné/Séries à son parc d'abonnés français. Netflix avait annoncé au mois de septembre avoir franchi la barre des 6 millions de clients dans l'hexagone.

"Nous sommes tous petits par rapport à la télévision linéaire"

Ce dernier trimestre sera marqué par la mise en ligne de la saison 3 de "The Crown" et par celle de films ambitieux tels que "The Irishman", de Martin Scorsese avec Robert De Niro et Al Pacino ou "The Two Popes" avec Anthony Hopkins. Mais face à l'arrivée d'Apple TV+ le 1er novembre et de Disney+ dès le 12 novembre prochain aux Etats-Unis, au Canada et aux Pays Bas, dont le catalogue s'annonce impressionnant, les prévisions de croissance de Netflix pour le quatrième trimestre restent prudentes : 600.000 nouveaux abonnés sont donc attendus sur le marché américain et 7 millions à l'étranger.

Le géant américain espère conclure l'année avec 26,7 millions de clients supplémentaires pour 2019, contre 28,6 millions en 2018. "L'arrivée prochaine de services tels que Disney +, Apple TV +, HBO Max et Peacock accroît la concurrence, mais nous sommes tous petits par rapport à la télévision linéaire", tient à relativiser Netflix, qui pointe également la puissance continue de Facebook et de Youtube, avec 2 milliards d'utilisateurs actifs chacun.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Charles Dudule

Donc vous regardez toujours la télé...Je vous taquine bien sûr



Stéphane Jardin

Netflix annoncé en péril en gagnant encore 26 M de clients cette année... lol
Je l'ai pris depuis quelque mois, je m'en veux de ne pas avoir tenté le coup avant , je me régale.



Jon75

Sony, c'est bien pour la console, l'audio et les téléviseurs. La téléphonie est en déclin, peu d'originalité.



LeMoi

Le service d'Apple ne doit pas faire peur à Netflix, par contre Disney +... Avec une belle BA de 3h diffusée hier, Disney a montré qu'elle avait un beau catalogue à proposer, restera à voir les nouveautés et surtout le nombre d'abonnés attirés



Simsoland2

cest pas avec canal+ quils vont gagner des abonnés en tout cas cest une véritable arnaque : faut avoir leur nouveau decodeur qui ne marche pas et où rien n'est activé, payer 10€ en plus quelque soit lintegrale ou pseudo pack serie film (pack que jai et on me propose meme pas Netflix) et ils ne le proposent meme pas en simple option avec les autres formules, bref du canal dans toute sa splendeur



tikeum75

T’as oublié de préciser que ton smartphone était un Sony Experia, peux-tu nous donner également le modèle ?



suissedoncneutre

Netflix a pas trop de soucis à se faire dans l'immédiat, même avec Disney+ et AppleTV+. Il y a encore un gros potentiel pour la SVOD. C'est plus la TV qui devrait craindre ces acteurs (baisse des audiences TV linéaires en France, chute des abonnements cables aux US).



Steph3333

A titre personnel, je suis quasiment branché en permanence sur Amazon Video et Netflix lorsque je regarde la télé. La télé linéaire n'est plus qu'un vague souvenir depuis 2 ans environ (hors chaines d'info bien évidemment).



Emrata.

L’arrivée de Disney et Apple valide leur modèle. Disney vise les enfants sans nouveautés, Apple vise à enrichir son offre avec peu de séries qualitatives.

C’est intéressant de voir que tout le monde a une approche différente, mais personne n’est vraiment armé pour menacer Netflix à court terme. Ça changera quand Disney lancera des séries Marvel inédites, mais ce n’est pas suffisant.



Geo

Apparemment, des gens se désabonnent de Canal+ pour rejoindre des plateformes comme Netflix. Mais on trouve quoi sur Netflix ? Des films, des séries, mais pas de sport. Par contre, il est vrai que sur Netflix il y a un plus grand large choix de langues sur la plupart des films proposés avec des sous-titres français de plus ou moins bonne qualité ou parfois même absents, d'après certaines constatations. Il y a des avantages et des inconvénients.

Autre polémique de l'année : le manque de programme accessible aux malentendants et aux malvoyants sur Netflix. Notons que sur Canal+ et les principales chaînes gratuites (TF1, France Télévisions, M6 et Arte France), entre 3 et 4 nouveaux films par semaine sont audiodécrits sur chacune de ces chaînes, et tous les programmes sont sous-titrés, même les émissions en direct (excepté les éditions régionales de France 3).



Spontex

Top de que je mets le plus sur ma Sony Bravia :
1. Netflix (séries / films / séries animées)
2. Amazon Prime (séries)
3. Mario Tennis Aces (Switch)
4. Télé normale
5. Mario Kart 8 Deluxe (Switch)
6. YouTube (mais ça reste rare, contrairement à mon smartphone)
7. Spotify (mais ça reste rare aussi, contrairement à mon smartphone)



REDJOHNLEROUGE

J'attends perso The Crown et la suite de la CASA des Papel puis la nouvelle saison s'il y a de Letterman. le reste peu d'intéret pour moi. Maintenant à voir ce que vont proposer les concurrents.



La Sardine

Netflix est un géant qui marche sur des sables mouvants. Et ils le savaient très bien depuis le départ mais c'est maintenant que la partie va réellement devenir intéressante : à la fois puissante et fragile, Netflix a probablement un avenir radieux, à condition de savoir jouer avec intelligence leur millions de $.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Nicolas Auboyneau (France Télévisions) : "Le théâtre est un genre difficile à programmer en télévision"
Interview
Nicolas Auboyneau (France Télévisions) : "Le théâtre est un genre difficile à...
Cécile Rebboah ("Itinéraire d'une maman braqueuse") : "Je n'ai pas lu le livre de Rose-Anne Vicari"
TV
Cécile Rebboah ("Itinéraire d'une maman braqueuse") : "Je n'ai pas lu le livre de...
Audiences dimanche : les "JT" de TF1 domine la concurrence, "Enquête exclusive" sous le million
TV
Audiences dimanche : les "JT" de TF1 domine la concurrence, "Enquête exclusive"...
Audiences: "Moi, moche et méchant 3" leader devant "L'ascension", "Zone interdite" au plus bas
TV
Audiences: "Moi, moche et méchant 3" leader devant "L'ascension", "Zone interdite"...
Roman Polanski accusé de viol : Jean Dujardin annule sa venue au "20 Heures" de TF1
TV
Roman Polanski accusé de viol : Jean Dujardin annule sa venue au "20 Heures" de TF1
NRJ Music Awards 2019 : Quand Nikos demande à Gavin James de sortir de la photo des artistes
TV
NRJ Music Awards 2019 : Quand Nikos demande à Gavin James de sortir de la photo...
Vidéos Puremedias