Médias : Les 10 qui ont fait 2017

Partager l'article
Vous lisez:
Médias : Les 10 qui ont fait 2017
Ils ont fait 2017
Ils ont fait 2017 © Abaca
Les dix personnalités qui ont marqué cette année médiatique.

Comme lors de chaque période des fêtes, puremedias.com vous propose de revivre l'année écoulée du monde médiatique au travers de nombreux articles. Vous pourrez ainsi revoir certains des plus beaux clashs et mensonges mais aussi les plus gros tops et les flops télé comme ciné de 2017. Il sera aussi question de voir ceux qui, cette année, n'auraient vraiment pas dû...

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Sport
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
TV
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
SVOD
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique

Place maintenant aux 10 personnalités qui ont fait l'actualité des médias en 2017. S'y croisent des hommes d'affaires redéfinissant l'écosystème du secteur, des animateurs dont les frasques ont incarné certains des grands débats de la société française en 2017, mais aussi des représentants des pouvoirs publics qui comptent bien redessiner le continent médiatique.

1. Patrick Drahi, tycoon sur le fil

Patrick Drahi
Patrick Drahi © Abaca

Nouvelle année riche en évènements pour Patrick Drahi. Le magnat des télécoms et des médias a notamment poursuivi cette année son offensive sur le marché des contenus. Dans sa besace, ni plus ni moins que le meilleur du football européen avec l'acquisition pour une somme record, près de 350 millions d'euros par an, des droits de la Ligue des champions et de la Ligue Europa.

Cet achat historique, couplé à d'autres comme celui de l'Euroligue de basket par exemple, n'a pas manqué de relancer le débat sur la viabilité économique d'Altice et de sa stratégie de convergence entre tuyaux et contenus. Alimentée par ses concurrents, cette discussion s'est déplacée sur le terrain des marchés financiers. En novembre, l'action d'Altice a ainsi dévissé comme jamais après la publication de résultats décevants pour SFR. Alors que la construction éclair de l'empire Drahi repose plus que jamais sur la confiance des investisseurs, l'homme d'affaires franco-israélien va reprendre la main en France, recomposant au passage son état-major avec une place de premier choix offerte à Alain Weill. 2018 s'annonce déjà comme une année charnière pour Altice avec la diffusion de sa première saison de Ligue des champions et la disparition annoncée de la marque SFR au profit de celle de sa maison mère.

2. Delphine Ernotte, danse sur un volcan

Delphine Ernotte
Delphine Ernotte © Abaca

L'année 2017 aura été une nouvelle fois chahutée pour Delphine Ernotte. Outre l'éviction de David Pujadas du "20 Heures" qui l'a poussée à se séparer de son directeur de l'information, Michel Field, la présidente de France Télévisions doit composer avec une nouvelle tutelle qui n'entend pas la ménager. En plus des mesures d'économies déjà imposées à France Télévisions, l'exécutif a d'ores-et-déjà annoncé un véritable big bang pour l'audiovisuel public en 2018. Affaiblie par une motion de défiance, Delphine Ernotte aura fort à faire pour renouer le dialogue avec ses troupes et mener à bien le chantier titanesque qui s'annonce.

3. David Pujadas, institution en reconversion

David Pujadas
David Pujadas © France TV

L'année 2017 a bien entendu été marquée par l'éviction de David Pujadas du "20 Heures" de France 2. Un départ forcé après 16 ans de bons et loyaux services qui a créé de forts remous au sein des rédactions de France Télévisions. Désormais producteur, David Pujadas a rebondi sur LCI, dont il anime l'access chaque jour de la semaine, récupérant une case occupée l'an dernier par Yves Calvi. "C'est un travail passionnant de monter cela à partir de rien. Après, j'ai échappé à un bain quotidien pour replonger dans un autre bain quotidien", expliquait il y a peu le journaliste à puremedias.com, comparant ses deux expériences : "Disons que France 2 est un paquebot et que LCI est une Formule 1. Et on transpire beaucoup plus dans une Formule 1 que dans un paquebot".

4. Gilbert Rozon, premier écho "weinsteinien"

Gilbert Rozon
Gilbert Rozon © M6

Il a été la première personnalité des médias à tomber en France dans le sillage de l'affaire Weinstein aux Etats-Unis. Gilbert Rozon, accusé par plusieurs femmes de violences sexuelles, a été exclu par M6 de la dernière saison de "La France a un incroyable talent" dont il était un juré historique. Alors qu'elle devait être lancée quelques jours plus tard, la saison 12 du talent show a finalement été carrément déprogrammée dans l'urgence par M6 après les révélations visant Gilbert Rozon dans la presse canadienne. La chaîne a finalement proposé une version raccourcie et expurgée des séquences avec Gilbert Rozon, montrant au passage sa bonne maîtrise de la communication de crise.

5. Le CSA, omni-gendarme

Olivier Schrameck, président du CSA
Olivier Schrameck, président du CSA © Abaca

Une fois encore, le régulateur de l'audiovisuel a été au coeur des affaires médiatiques cette année. Le CSA a d'abord frappé en sanctionnant durement et à plusieurs reprises C8, pour des séquences polémiques diffusées dans des émissions de Cyril Hanouna. Avec sa procédure de signalement simplifiée sur internet, le gendarme de l'audiovisuel aura reçu en 2017 plus de 80.000 plaintes de téléspectateurs, un record absolu. Conséquence, le CSA aura été de toutes les polémiques nées sur les réseaux sociaux, de l'affaire de la jupe de Nolwenn à la main aux fesses d'un candidat par une jurée de "Nouvelle Star". Un état de fait salué par certains, vertement critiqué par d'autres.

L'année 2018 s'annonce très riche pour l'autorité administrative indépendante. Le président Macron semble en effet désireux d'étendre son champ d'action au numérique, satisfaisant ainsi une demande ancienne d'Olivier Schrameck. Il n'y a plus qu'à...

6. "Le canard enchaîné", immortel palmipède

Une du "Canard Enchaîné" (Capture)
Une du "Canard Enchaîné" (Capture) © Canard Enchaîné

Avec le feuilleton François Fillon, "Le Canard enchaîné" aura été au coeur de la séquence politico-médiatique de cette année présidentielle. Dopant ses ventes, le journal satirique a aussi eu une influence considérable sur l'issue de la plus importante élection française. Alors qu'il a fêté l'année dernière ses 100 ans d'existence, "Le Canard enchaîné" a par la même occasion démontré qu'à l'heure du nouveau monde médiatique, son modèle économique hérité de l'ancien monde était toujours aussi pertinent.

7. Tex, mauvaise blague pour sain débat

Tex
Tex © BARBEREAU Bernard / FTV

Après une blague douteuse sur les femmes battues prononcée en qualité d'humoriste sur C8, Tex, l'animateur depuis 17 ans des "Z'amours" sur France 2, a été mis à pied puis viré d'un commun accord entre la chaîne et la production. Saluée par certains, cette décision a été largement critiquée par plusieurs humoristes dont Anne Roumanoff ou Jean-Yves Lafesse, avant que "Charlie Hebdo" ne monte au créneau. Et cette affaire de relancer le sempiternel débat autour de l'humour dans les médias.

8. Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat aux médias

Marlène Schiappa
Marlène Schiappa © Abaca

Inconnue du grand public il y a quelques mois, Marlène Schiappa est sans doute la membre du gouvernement d'Edouard Philippe qui aura le plus étendu sa surface médiatique cette année. Prenant à bras le corps la dimension médiatique de son combat pour l'égalité entre les sexes, la secrétaire d'état "chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes" a été omniprésente à la radio, à la télévision, dans la presse et sur les réseaux sociaux. Marlène Schiappa a notamment systématisé la pratique du signalement sur Twitter des séquences télé, qu'il s'agisse de la blague de Tex ou du canular jugé homophobe de Cyril Hanouna. Une pratique qui lui a permis à bon compte d'être au coeur du débat politico-médiatique toute l'année.

9. Arnaud Lagardère, sérial-relanceur

Arnaud Lagardère
Arnaud Lagardère © Abaca

Comme les précédentes, l'année 2017 aura été riche en relances pour Europe 1. Alors que sa grille a été profondément modifiée en janvier dernier, l'antenne de la station du groupe Lagardère a de nouveau été totalement bouleversée en septembre dernier. Il faut dire qu'entre-temps, Arnaud Lagardère s'est activé en coulisses pour tenter une nouvelle fois de sauver une station sur le déclin depuis plusieurs années. N'hésitant pas à sortir le chéquier pour faire venir une dream-team de Radio France, le propriétaire d'Europe 1 devra toutefois prendre son mal en patience. La refonte de la grille d'Europe 1 ne porte pas ses fruits pour l'instant, au risque de faire retomber Europe 1 dans son travers habituel : l'instabilité.

10. Cyril Hanouna, objectif rédemption

"Touche pas à mon poste"
"Touche pas à mon poste" © Cyrille GEORGE JERUSALMI/C8

Habitué de cet article de fin d'année, Cyril Hanouna a une nouvelle fois été un personnage incontournable de cette année 2017. Ses émissions ont ainsi multiplié les séquences polémiques sanctionnées par le CSA. La plus marquante restera sans doute le canular jugé homophobe réalisé par Cyril Hanouna en mai dernier sur C8. Une séquence qui aura coûté à sa chaîne une amende de 3 millions d'euros infligée par le CSA.

En quête de rédemption, Cyril Hanouna a promis que "Touche pas à mon poste" ressemblerait la saison d'après à un "'C dans l'air' des médias". Le trublion a annoncé des recrutements censés lui apporter une respectabilité qui lui faisait défaut, à l'image de Rachid Arhab. Dès l'été, il a enfin veillé à humaniser son image en posant dans "Paris Match" avec ses enfants. Si ses efforts ont permis à l'animateur de moins se faire remarquer, ils ne peuvent pas occulter le rapide abandon des promesses faites concernant l'évolution de la ligne éditoriale de TPMP.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
La Gaie Morande

Il ne manquera pas de se citer lui même sur son blog !



La Gaie Morande

Il me semble que vous auriez pu parler de la très sainte Morande : il y a un an, entre garde à vue et rejet de ses confrères, aujourd'hui réhabilité sur Cnews et recevant personnalités des medias comme au temps de sa splendeur sur Europe 1.



Nina Ritchie

Polémique ne veut plus dire grand chose aujourd'hui ...C'est sur qu'avec des personnalités inutiles , totalement dans le politiquement correct à deux balles et il faut bien le dire :insupportable comme MARLENE SCHIAPPa la reine du petit monde médiatique à deux balles mais qui n 'a strictement aucun pouvoir mise à part le pouvoir de sortir des énormités dans l 'indifférence générale puisque les journalistes français ne font pas leur travail et ne la remettent pas à sa place pourtant il y a de quoi (dédicace à Barthès ...) C'est sur que 2018 s'annonce mal ...Euh pardon 2018 s'annonce très bien niveau buzz , contre buzz , bad buzz , hyper buzz ...Je m 'y perds déja ...



poupinae

C'est une chaîne qui est quasi banie de ma télécommande ;)



Marcel Bouchu

Chaque jour de la semaine, à 11 heures, voyons !



poupinae

A quel moment ? :)



Winston Smith

https://youtu.be/sStSW1vUQsk



NorbertGabriel

Tex ?? non mais sérieusement.. et pourquoi pas Frank Delapersonne?? et il n'y a pas le panda de Beauval? C'est n'importe quoi .... https://uploads.disquscdn.c...



Marcel Bouchu

Morandini même pas cité alors que son émission a marqué l'année :(



ElRom16

En 2017, les grands gagnants ce sont la polémique, le buzz (foireux), et évidemment le contenu putaclic toujours plus nombreux sur internet. Après le reste, n'est que la conséquence de tout ça.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 3 au 9 août 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 3 au 9 août 2019
Box-office US : "Spider-Man" toujours leader devant "Toy Story 4", "Crawl" plus fort que "Stuber"
Box-office
Box-office US : "Spider-Man" toujours leader devant "Toy Story 4", "Crawl" plus...
"Le Monde secret" : Après un mauvais démarrage en prime, Bastien Cadéac bascule à 22h55 le mardi 6 août sur M6
TV
"Le Monde secret" : Après un mauvais démarrage en prime, Bastien Cadéac bascule à...
"13 Reasons Why" : Netflix supprime la scène du suicide de son héroïne
SVOD
"13 Reasons Why" : Netflix supprime la scène du suicide de son héroïne
"Un jour, un générique" : "Le Juste Prix"
TV
"Un jour, un générique" : "Le Juste Prix"
"Stars tout-terrain" : Christophe Dechavanne emmène Jean-Marc Généreux et Héléna Noguerra ce soir sur TF1
Programme TV
"Stars tout-terrain" : Christophe Dechavanne emmène Jean-Marc Généreux et Héléna...
Vidéos Puremedias