Audiences radio 2012-2022 : France Inter détrône RTL, Europe 1 plonge

Partager l'article
Vous lisez:
Audiences radio 2012-2022 : France Inter détrône RTL, Europe 1 plonge
Les visages des radios généralistes 2022.
Les visages des radios généralistes 2022. © Puremedias
Certains montent, d'autres chutent....puremédias.com retrace 10 ans d'audiences radio.

Jeudi, la planète radio n'avait qu'un mot en bouche : les audiences Médiamétrie de la rentrée. Comme à chaque vague, chaque station a réussi à y trouver un motif de satisfaction. Pourtant, depuis plusieurs années, le media radio est en grande difficulté et voit son nombre d'auditeurs s'effriter dangereusement. Après avoir analysé les audiences de la rentrée 2022, heure par heure, quart d'heure par quart d'heure, stars par stars, puremedias.com vous propose de faire le point sur les audiences radio de ces dix dernières années. Pour cela, nous avons décortiqués la part d'audience, critère qui mesure le nombre d'auditeurs branchés sur une station parmi tous les auditeurs en tenant compte de la durée d'écoute- de chaque généralistes.

À lire aussi
Audiences : Record pour "Ca commence aujourd'hui" avec Faustine Bollaert sur France 2
Audiences
Audiences : Record pour "Ca commence aujourd'hui" avec Faustine Bollaert sur France 2
Audiences access 20h : Excellente performance de "Quotidien" qui franchit la barre des 2 millions
Audiences
Audiences access 20h : Excellente performance de "Quotidien" qui franchit la barre...
Audiences access 19h : "Tous en cuisine" dans sa fourchette haute sur M6
Audiences
Audiences access 19h : "Tous en cuisine" dans sa fourchette haute sur M6
Audiences : La victoire du Brésil bien suivie sur TF1, Claire Chazal battue par M6, W9 et Arte
Audiences
Audiences : La victoire du Brésil bien suivie sur TF1, Claire Chazal battue par...

France Inter, la station qui monte

Elle est la grande gagnante des stations. Sur les 10 dernières années, France Inter est la station qui progresse le plus, toutes catégories confondues. Sa part d'audience a augmenté de 3 points entre septembre-octobre 2012 et 2022, passant de 9,5 % à 12,5 %. En septembre 2014, la station publique, sous l'impulsion de sa nouvelle directrice Laurence Bloch, s'était profondément métamorphosée avec l'arrivée de nouvelles voix comme Léa Salamé, Nagui, Augustin Trapenard et Charline Vanhoenacker notamment. Même le départ de son anchorman star Patrick Cohen - en 2017 pour Europe 1 - n'a pas affecté ses audiences. Son remplaçant aux côtés de Léa Salamé, le revenant Nicolas Demorand, a réussi à conserver le leadership de la tranche du matin, et même à accroître son leadership. Au premier trimestre 2019, France Inter devenait pour la première fois, depuis que Médiamétrie mesure les audiences en 1985, première radio de France en part d'audience et en audiences cumulées, devant RTL qui a repris la main sur les vagues suivantes jusqu'à céder complètement la première place depuis la rentrée 2020.

A lire : Adèle Van Reeth : "Ces audiences montrent que l'identité même de France Inter est plébiscitée"

RTL, une domination chahutée

Sur les 42 vagues publiées depuis 2012, RTL a occupé le fauteuil de leader des audiences à 31 reprises. L'arrivée de Laurent Ruquier en meneur des " Grosses têtes " à la rentrée 2014 a permis d'enrayer la tendance à la baisse de la station et d'impulser une période dorée, avec une large domination entre 2014 et 2018. Depuis, la station est bousculée par le succès de France Inter. Christopher Baldelli a été remplacé par Régis Ravanas à la tête de la station en 2019. Ce dernier a accentué la présence à l'antenne des poids lourds de la station en élargissant leur temps d'antenne : Julien Courbet, Pascal Praud et Laurent Ruquier. Après de nombreuses vagues d'audiences satisfaisantes, RTL est repassée devant France Inter sur la dernière vague avec 12,9% de part d'audience, soit 0,4 point de plus que la station publique. Même si sur un an, la station au logo rouge a perdu plus de 361.000 auditeurs.

A lire : Régis Ravanas : "À RTL, nous sommes très heureux de cette rentrée"

RMC se redresse après un trou d'air

Si RMC était la station qui montait dans les années 2000, elle a atteint son plafond de verre dans les années 2010. Sa meilleure part d'audience est atteinte sur la vague septembre-octobre 2013 avec 7,2% des auditeurs captés, se hissant alors à hauteur de France Bleu. Durant la campagne présidentielle de 2017, la station alors dirigée par Alain Weill dépasse Europe 1 en part d'audience, pour la première fois de son histoire. Mais entre 2019 et 2021, la station a connu quelques turbulences, tombant à 4,5% à la rentrée 2020 puis 3,5% de part d'audience à la rentrée 2021, ses scores les plus bas de la dernière décennie. Depuis, la station a définitivement tourné la page Jean-Jacques Bourdin en confiant sa matinale et l'interview politique à Apolline de Malherbe, sans oublier la greffe réussie avec Estelle Denis dans la tranche du midi. Ainsi, la station est passée en un an de 3,5% à 5,8% de part d'audience, confirmant le redressement constaté en cours de saison l'an dernier.

A lire : Karim Nedjari : "RMC s'est recentrée sur les préoccupations des Français"

Les audiences radio 2012-2022
Les audiences radio 2012-2022 © puremédias

Europe 1 en chute libre

Rares ont été les occasions de fêter les audiences pour Europe 1 sur la dernière décennie. La radio est souvent décrite comme un média d'habitude, mais l'organigramme et la grille de la station n'ont eu de cesse d'être modifiés. Illustration de cette instabilité chronique : la matinale a connu 6 incarnations différentes sur les 10 dernières années. Bruce Toussaint , Thomas Sotto , Patrick Cohen , Nikos Aliagas , Matthieu Belliard et Dimitri Pavlenko se sont succédés en vain dans le rôle d'anchorman. Lors de la saison 2013-2014, la première de Thomas Sotto à la tête de la matinale, Europe 1 tutoyait France Inter, avec des parts d'audience comprises entre 7,8 et 8,6%. Mais depuis, la station perd chaque saison du terrain, passant de 7,5% de part d'audience à la rentrée 2014 à 3,1% lors de la dernière rentrée, son plus faible niveau historique. Europe 1 est passée derrière RMC, NRJ, France Bleu, France Info mais aussi Nostalgie, Skyrock et RTL2 en part d'audience.

France Bleu, une régularité qui paie

France Bleu s'affirme comme la plus régulière avec un écart de seulement 2,4 points entre sa plus haute et sa plus faible part d'audience enregistrées sur les dix dernières années. A titre de comparaison, RTL a connu une amplitude de 3,2 points dans ses scores et RMC 3,7 points. La station publique de la proximité a profité des déboires d'Europe 1 et de RMC pour se hisser à 8 reprises sur 12 sur le podium des généralistes ces 3 dernières saisons. Mais France Bleu est en perte de vitesse ces derniers mois, enregistrant ses deux plus faibles parts d'audience de la décennie sur les deux dernières vagues.

Franceinfo se rapproche du podium

Franceinfo a considérablement réduit l'écart avec les stations luttant pour le podium des généralistes, durant la dernière décennie. A la rentrée 2012, la station info du groupe Radio France affichait 4 points de retard sur Europe 1. Dix ans plus tard, la station dirigée par Jean-Philippe Baille est devant Europe 1 et est parvenue à devancer RMC et France Bleu sur certaines vagues d'audience. Depuis que Marc Fauvelle a pris la tête de la matinale en 2018, Franceinfo a changé de dimension et n'est plus passée en dessous de la barre des 4% de part d'audience depuis mai 2020. Son record historique a été établi au début de l'année 2022 avec 5,7% de part d'audience, soit 0,2 point de plus que RMC.

l'info en continu
Pourquoi M6 ne diffusera pas la finale de "La France a un incroyable talent" mardi prochain ?
TV
Pourquoi M6 ne diffusera pas la finale de "La France a un incroyable talent" mardi...
"Johnny par Laeticia" : Que vaut le documentaire événement de M6 ?
TV
"Johnny par Laeticia" : Que vaut le documentaire événement de M6 ?
"Candice Renoir", "Doctor Who", "Camille & images" : Les temps forts à la télé du 24 au 30 décembre 2022
Programme TV
"Candice Renoir", "Doctor Who", "Camille & images" : Les temps forts à la télé du...
"Je n'en pouvais plus" : Fabienne Carat au bord des larmes sur le plateau de "Ca commence aujourd'hui"
TV
"Je n'en pouvais plus" : Fabienne Carat au bord des larmes sur le plateau de "Ca...
Journée de la laïcité : LCP diffusera demain une reconstitution avec des comédiens des débats de la loi de 1905
TV
Journée de la laïcité : LCP diffusera demain une reconstitution avec des comédiens...
"Je ne fais pas de caprice" : Michel Polnareff réagit aux propos de Laury Thilleman ("La fête de la chanson française")
TV
"Je ne fais pas de caprice" : Michel Polnareff réagit aux propos de Laury...